Nouvelles pratiques syndicales

Le 22 mars à Plérin, une quinzaine de militant(e)s ont participé à la journée Vie et Santé au Travail 2018. Une journée bien remplie  sur la thématique « Participation des salariés aux transformations de l’organisation du travail : nouvelles pratiques syndicales ? ».

Les militant(e)s ont contribué aux travaux à travers deux ateliers : « participation des salariés et lean management » et « participation des salariés et manager autrement ». L’UMMB remercie la contribution de L’ARACT Bretagne.

UCN-MECA

Elections professionnelles du 14/03/2018

La CFDT maintient sa première place aux élections professionnelles chez UCN-Méca, entreprise du groupe STIndustries spécialisée dans l’usinage et située à Cavan. Le CSE nouvellement constitué va ainsi pouvoir travailler dans la continuité et mettre en œuvre les projets initiés lors du précédent mandat.

L’équipe CFDT remercie les salariés de leur confiance renouvelée

Représentativité : la CFDT Métallurgie devient la première organisation Syndicale en Bretagne

Les arrêtés du 30 décembre 2017 confirment la progression de la représentativité et la  première place de la CFDT dans les trois conventions collectives Métallurgie  .

Côtes d’Armor

– La Confédération française démocratique du travail (CFDT) : 45,87 % ;
– La Confédération générale du travail (CGT) : 29,30 % ;
– La Confédération générale du travail-Force ouvrière (CGT-FO) : 12,54 % ;
– La Confédération française de l’encadrement-Confédération générale des cadres (CFE-CGC) : 12,29 %.

Ille-et-Vilaine et  Morbihan 

– La Confédération française démocratique du travail (CFDT) : 41,06 % ;
– La Confédération générale du travail (CGT) : 24,18 % ;
– La Confédération générale du travail-Force ouvrière (CGT-FO) : 14,44 % ;
– La Confédération française de l’encadrement-Confédération générale des cadres (CFE-CGC) : 11,12 % ;
– Le Groupement des syndicats européens de l’automobile (GSEA) : 9,20 %.

Finistère

– La Confédération française démocratique du travail (CFDT) : 43,11 % ;
– La Confédération générale du travail (CGT) : 35,24 % ;
– La Confédération française de l’encadrement-Confédération générale des cadres (CFE-CGC) : 12,48 % ;
– La Confédération générale du travail-Force ouvrière (CGT-FO) : 9,17 %.

 SOURCE :(JORF n°0304 du 30 décembre 2017)