Archives de catégorie : Actualités

Compte Personnel de Formation : transférer son DIF

Si d’ici le 31 décembre 2020, vous n’avez pas transféré sur votre
compte CPF (compte personnel de formation) les heures non
utilisées – monétisées en euros – de votre ancien DIF (droit
individuel à la formation), elles seront définitivement perdues !!!
Encore faut-il pour cela, bien sûr, avoir ouvert son CPF :

  1. Pour ouvrir son CPF, aller sur le site sur https://www.moncompteformation.gouv.fr/espace-prive/html/#/
  1. Pour inscrire son reliquat d’heures de DIF dans son CPF, il faut
    récupérer l’information sur son bulletin de salaire de
    décembre 2014 ou de janvier 2015. Ou, à défaut, demander
    une attestation de son employeur d’alors.

En cas de problème demandez à un délégué CFDT de vous aider !

Dessin Wingz conditions de travail

Nokia : les salariés déposent leur CV à Pôle Emploi

Sur une décision prise en intersyndicale le matin même, les salariés de Nokia se sont rendus en cortège ce lundi 19 octobre depuis leur établissement jusqu’au centre de Pôle Emploi à Lannion. Chacun y a symboliquement déposé son CV rempli avant le départ du cortège.

La colère des salariés ne faiblit pas alors que la direction du groupe Nokia ainsi que le Gouvernement refusent toute communication envers les élus et représentants syndicaux.

Les salariés de Nokia Lannion devant Pôle Emploi.

Nanotechnologie, une nouveauté pas si anodine

Après la journée du 15 janvier 2019 organisée par la FGMM-CFDT sur la dangerosité des nanotechnologies, la Fédération tenait par le biais de cette vidéo à présenter les différents nanos et les organismes tel Avicenn qui luttent pour une transparence totale sur le sujet.

Johnny Favre, Secrétaire national de la Fédération en charge de la Santé et vie au travail, nous en parle.

Métallurgie des Côtes d’Armor : la CFDT quitte la table des négociations sur les salaires

Covid oblige, la réunion annuelle de négociations sur les barèmes des salaires dans la métallurgie des Côtes d’Armor s’est tenue finalement ce mercredi 14 octobre dans les locaux de l’UIMM 22 à Ploufragan.

Après un long laïus sur la situation économique liée à l’épidémie, situation pas si catastrophique que ça d’ailleurs pour l’industrie, et des perspectives incertaines, la chambre patronale de l’UIMM 22 a fait part de ses propositions de revalorisation des salaires minima annuels de la branche, à savoir :

  • +1% sur les deux premiers coefficients de la grille (140 et 145),
  • +0,4% sur le troisième coefficient (155),
  • 0% sur tous les autres coefficients, ainsi que pour l’indice de calcul des primes d’ancienneté.

Cet  « extraordinaire » effort réalisé sur les trois premiers coefficients n’est  toutefois dû qu’à un rattrapage obligatoire du fait que les salaires correspondants sont inférieurs au SMIC depuis le 1er janvier 2020.

Le président de la chambre patronale ayant fait valoir l’aspect non négociable de leurs propositions, bonjour le dialogue social, la délégation CFDT a alors quitté la table des négociations, écœurée par le mépris des dirigeants patronaux vis à vis de leurs salariés qui ont pourtant œuvré à la bonne marche de leurs entreprises pendant ces derniers mois.

Inutile de s’étonner que ces mêmes dirigeants peinent à recruter de nouveaux salariés dans leurs entreprises.

Une journée de formation pour améliorer les accords QVT

Le 30 septembre 2020 à Saint-Brieuc, une dizaine de militantes et militants ont activement participé à une nouvelle journée « Négocier la Qualité vie au travail (QVT) pour agir sur le travail » organisée par la FGMM (Fédération Générale des Mines et de la Métallurgie).

Partant du constat que les accords QVT de 1ère génération portent trop souvent sur des aspects hors travail, la FGMM entend améliorer la qualité des accords de 2ème génération pour une prévention primaire renforcée.

Cela suppose pour les sections d’entreprise d’engager des modifications de leur pratique syndicale sur les enjeux du travail en progressant notamment vers un droit d’implication des travailleurs.

Pour ce faire les méthodologies et outils d’aide à la négociation et à la décision enseignés lors de cette journée permettront aux membres des CSE d’agir plus efficacement pour une qualité de vie au travail et une qualité du travail renforcées.

Photo des participants à la journée de formation "Vis et santé au travail" du 30/09/2020.
Les participants à la journée Vie &Santé au travail du 30/09/2020