Archives de catégorie : Elections

Alcatel Enterprise International : la CFDT confirme sa première place

Le 12 et 13 Novembre dernier chez ALE-I (Alcatel Enterprise International), sur les 3 sites français (Brest, Colombes, Illkirch), 950 salariés (84% de cadres, 16% d’ETAMs) étaient invités à s’exprimer pour élire leurs représentants (collège unique) dans chacun des  CSE et à leur CSE Central.

Avec une participation de 78 %, en augmentation de 10 points par rapport aux élections de 2015, les salariés d’ALE-I France ont exprimé leur intérêt pour un syndicalisme d’engagement et de responsabilité. La mise en place d’un nouveau mode de scrutin, par vote électronique sur 2 jours, a permis cette forte mobilisation et implication des salariés. Sur le site de Brest par exemple (243 salariés), le taux de participation a atteint 82,2%.

La CFDT a mené une campagne dynamique et active ce qui lui a permis de remporter ces élections avec un score historique de 86% contre 14% pour la CGC. Ainsi 19 des 20 sièges titulaires et suppléants reviennent à la CFDT.

La CFDT reste donc la 1ère organisation syndicale dans l’entreprise ALE-I et conforte sa place de syndicat majoritaire avec 60,5% des voix face à la CFE-CGC 39,5%, en progression de 1% par rapport à 2015.

Élections professionnelles chez Alcatel-Lucent International à Lannion

Avec 10 élus titulaires sur 16, la CFDT remporte largement les élections du CSE qui se sont tenues du 19 au 21 novembre dans l’établissement de Lannion d’Alcatel-Lucent International, filiale de Nokia France.

La CFDT conforte ainsi sa position majoritaire avec 62,5% des suffrages, en progression de 6 points par rapport à 2015.

Ce résultat est la juste reconnaissance du travail accompli au cours des dernières années qui furent pour le moins difficiles. Il donne aussi une légitimité incontestable aux élus CFDT pour continuer à travailler pour le développement du site de Lannion dans l’intérêt de tous les salariés.

 

Elections professionnelles chez HARMONIC France, énorme victoire de la CFDT !

Entreprise spécialisée dans le domaine de la recherche et développement d’équipements de diffusion vidéo, Harmonic France compte 300 salariés sur 3 sites(Cesson-Sevigné, Brest et Issy les Moulineaux).

Lors des élections du 15 novembre 2018, la CFDT Harmonic France a progressé de 12 pointspar rapport aux dernières élections en 2015, obtenant ainsi une représentativité de 72%.

La CFE CGC chute en obtenant
28%.

La CFDT espérait obtenir 9 sièges de titulaires sur 13 au CSE, le résultat estfinalement meilleur, avec 10 sièges sur 13.

Le travail de terrain est la clé de cette victoire. C’est ce qui a permis à l’équipe CFDTde pouvoir présenter une liste de 26 candidats différents sur 26 sièges alorsque la CFE-CGC n’a pu présenter qu’une liste de 11 candidats différents sur 26.

L’équipe CFDT Harmonic France remercie les salariés de leur confiance.

PSA Rennes : historique, la CFDT devient le 1er syndicat du site depuis sa création en 1961.

Résultats élections professionnelles de PSA Rennes du 20/9/2018 (3339 inscrits).

Avec 36 % de représentativité au CSE (+11pts), la CFDT relègue  en 2ème position à 21% le syndicat maison SIA historiquement implanté.

Forte baisse de la liste intersyndicale SIA/FO/CFE/CFTC majoritaire en 2014 avec 53% qui s’écroule à 44 %.

La liste CGT baisse légèrement à 20% (-2pts).

Le résultat de la CFDT est très satisfaisant au regard du travail permanent de proximité réalisé par les élus.

La CFDT s’est également investie ces dernières années sur l’avenir de la filière automobile en Bretagne et a réussi avec l’aide des collectivités à sauver l’usine qui était condamnée à une mort lente.

Nouvelle représentativité :

  • CFDT : 36%
  • SIA/GSEA : 21%
  • CGT : 20%
  • FO : 14%
  • CFE/CGC : 7%
  • CFTC : 2%

Elections professionnelles chez Centigon

Elections professionnelles chez Centigon

Dès le premier tour, la CFDT obtient 6 sièges sur 8 de titulaires au nouveau comité social et économique chez Centigon ,entreprise spécialisée dans la sécurité mobile et située à Lamballe . Aux précédentes élections en 2013, la section CFDT avait été mise en difficulté par des messages anti-syndicaux et des appels à boycotter le 1er tour des élections relayés par des salariés proches de la  direction.

Après ce mandat quelque compliqué, les salariés  ont compris qu’il était important d’avoir des élus formés , soutenus et qui représentent l’intérêt collectif.

Ce bon résultat reflète l’action que le collectif CFDT a malgré tout pu mener dans l’entreprise et l’encourage à poursuivre son engagement.

L’équipe CFDT remercie les salariés de leur confiance.