Archives de catégorie : Syndicat

Sanden  a dévoilé les contours d’une restructuration mondiale du Groupe.

Lors   d’une  première réunion exceptionnelle du comité d’entreprise, la direction de l’usine Sanden située à Tinténiac a dévoilé les contours d’une restructuration mondiale du Groupe.

Un projet de stratégie européenne a été défini afin d’atteindre les objectifs de redressement décidés par le Groupe Sanden. Sa finalité est de progresser en compétitivité afin d’assurer le développement de l’activité du Groupe en Europe.

Concrètement le site SME de Tinténiac sera un centre d’introduction et de première production des nouveaux produits pour l’Europe. Une partie des activités réalisées à Tinténiac seront transférées sur la Pologne.

Les élus CFDT, majoritaire sur le site, étaient sortis désabusés de cette première réunion anxiogène qui laissait présager un impact important sur l’emploi. Les 1200 salariés du site avait également accueilli cette annonce avec beaucoup d’inquiétude.

Au regard de l’émoi suscité par cette annonce, M. Norio Kamikura Président de Sanden Manufacturing Europe est venu sur le site de Tinténiac le mercredi 5 décembre 2018 afin de préciser la stratégie du Groupe et les transformations à réaliser.

Concernant l’emploi et l’avenir du site, la direction du Groupe s’est voulu rassurante. Il a été annoncé qu’il n’y avait pas de sureffectif et ce, jusqu’en 2021.

Les élus CFDT ont apprécié l’échange mais resteront vigilants sur le respect des engagements.

Christophe Apprioual

DS CFDT Sanden

Elections professionnelles chez HARMONIC France, énorme victoire de la CFDT !

Entreprise spécialisée dans le domaine de la recherche et développement d’équipements de diffusion vidéo, Harmonic France compte 300 salariés sur 3 sites(Cesson-Sevigné, Brest et Issy les Moulineaux).

Lors des élections du 15 novembre 2018, la CFDT Harmonic France a progressé de 12 pointspar rapport aux dernières élections en 2015, obtenant ainsi une représentativité de 72%.

La CFE CGC chute en obtenant 28%.

La CFDT espérait obtenir 9 sièges de titulaires sur 13 au CSE, le résultat estfinalement meilleur, avec 10 sièges sur 13.

Le travail de terrain est la clé de cette victoire. C’est ce qui a permis à l’équipe CFDTde pouvoir présenter une liste de 26 candidats différents sur 26 sièges alorsque la CFE-CGC n’a pu présenter qu’une liste de 11 candidats différents sur 26.

L’équipe CFDT Harmonic France remercie les salariés de leur confiance.

Négociations à l’AFPI Bretagne, le centre de formation continue de l’UIMM Bretagne

Ce 29 mai-18, la section CFDT AFPI Bretagne a obtenu la signature d’accords NAO et d’intéressement incluant les mesures suivantes :

  • Suite à l’obtention d’une prime d’intéressement et d’une participation cumulés d’environ 1500 € nets / salarié à temps plein (ETP), une « rallonge » de sur-intéressement de 1200 € a été négociée pour porter le tout à 2700 € nets / ETP ;
  • Augmentation générale des salaires de 1,5% avec un talon de 25 € bruts, et avec effet rétroactif au 1er janv-18 ;
  • Passage des tickets-restaurants de 6,5 € à 7 € ;
  • Reconnaissance de la durée légale de la journée de solidarité à 7 heures prélevées et non plus 7,8 (usage que la direction avait toujours maintenu depuis 2003 en dépit de ses obligations).

Ces résultats ne doivent pas faire oublier l’âpreté du bras de fer avec la direction qui affirmait dès sa première proposition de 2000 € de prime globale, n’avoir aucune marge de manœuvre pour faire mieux, mais ces limites ont pu être repoussées deux fois au cours de la négociation !

Pour obtenir ces résultats, la section CFDT de l’AFPI Bretagne a notamment fait valoir les efforts toujours croissants consentis par les salariés ces dernières années, quand par exemple les recrutements n’ont pas évolué proportionnellement à la progression de l’activité.

Une nouvelle négociation QVT (Qualité de Vie au Travail) se prépare pour la rentrée, où les thèmes du bien-être au travail et de l’intensité de travail, seront bien sûr au rendez-vous.