Archives de catégorie : PSE

Nokia : la mobilisation commence à payer

Le 23 octobre 2020, lors d’une réunion extraordinaire du CSE-C, la direction de Nokia a annoncé l’annulation de 247 suppressions de poste en France, dont 162 à Lannion et 85 à Nozay, ainsi que la création d’un centre d’excellence en cybersécurité dans les télécoms avec 112 postes à la clé.

Nul doute que ces avancées sont à mettre au crédit des actions menées par les salariés depuis des mois pour se faire entendre, avec l’appui de leurs élus locaux.

Mais il ne faut pas crier victoire trop vite. Les propositions ne sont pour l’instant que faiblement détaillées et surtout, la suppression de 986 postes reste toujours à l’ordre du jour.

La lutte doit donc continuer.

Pour lire le communiqué de presse complet, cliquez ici.

Nokia : les salariés déposent leur CV à Pôle Emploi

Sur une décision prise en intersyndicale le matin même, les salariés de Nokia se sont rendus en cortège ce lundi 19 octobre depuis leur établissement jusqu’au centre de Pôle Emploi à Lannion. Chacun y a symboliquement déposé son CV rempli avant le départ du cortège.

La colère des salariés ne faiblit pas alors que la direction du groupe Nokia ainsi que le Gouvernement refusent toute communication envers les élus et représentants syndicaux.

Les salariés de Nokia Lannion devant Pôle Emploi.

« C’est presque une ville qu’on assassine » : des milliers de manifestants à Lannion contre les suppressions d’emplois chez Nokia

Entre 3 500, selon la police, et 5 000 personnes, selon la CFDT, ont manifesté samedi 4 juillet en fin de matinée à Lannion (Côtes-d’Armor) contre la suppression de 402 emplois sur le site de Nokia. Au total, le groupe prévoit de supprimer plus d’un millier d’emplois en France.

Pour lire la suite de l’article, cliquez sur le lien ci-dessous.

Source journal Le Monde : « C’est presque une ville qu’on assassine » : des milliers de manifestants à Lannion contre les suppressions d’emplois chez Nokia

Nokia Lannion : près de 5 000 manifestants

En réponse à l’annonce de 402 suppressions sur le site de Nokia Lannion, près de 5 000 personnes ont répondu à l’appel des organisations syndicales pour manifester leur opposition à ce projet dévastateur pour tout le bassin d’emploi. De nombreuses personnalités politiques locales et régionales se sont associées à ce mouvement.

Près de 5 000 manifestants se sont mobilisés ce samedi 4 juillet à Lannion.