Archives de catégorie : Salaires

Métallurgie des Côtes d’Armor : la CFDT quitte la table des négociations sur les salaires

Covid oblige, la réunion annuelle de négociations sur les barèmes des salaires dans la métallurgie des Côtes d’Armor s’est tenue finalement ce mercredi 14 octobre dans les locaux de l’UIMM 22 à Ploufragan.

Après un long laïus sur la situation économique liée à l’épidémie, situation pas si catastrophique que ça d’ailleurs pour l’industrie, et des perspectives incertaines, la chambre patronale de l’UIMM 22 a fait part de ses propositions de revalorisation des salaires minima annuels de la branche, à savoir :

  • +1% sur les deux premiers coefficients de la grille (140 et 145),
  • +0,4% sur le troisième coefficient (155),
  • 0% sur tous les autres coefficients, ainsi que pour l’indice de calcul des primes d’ancienneté.

Cet  « extraordinaire » effort réalisé sur les trois premiers coefficients n’est  toutefois dû qu’à un rattrapage obligatoire du fait que les salaires correspondants sont inférieurs au SMIC depuis le 1er janvier 2020.

Le président de la chambre patronale ayant fait valoir l’aspect non négociable de leurs propositions, bonjour le dialogue social, la délégation CFDT a alors quitté la table des négociations, écœurée par le mépris des dirigeants patronaux vis à vis de leurs salariés qui ont pourtant œuvré à la bonne marche de leurs entreprises pendant ces derniers mois.

Inutile de s’étonner que ces mêmes dirigeants peinent à recruter de nouveaux salariés dans leurs entreprises.

La FGMM valide une revalorisation salariale des I&C de la Métallurgie pour 2019

Après plusieurs discussions et interruptions de séance, un accord a finalement été trouvé entre les organisations syndicales et l’UIMM pour une revalorisation salariale des ingénieurs & cadres de la métallurgie de 2,1% pour 2019.

Pour en savoir plus, cliquez sur le lien ci-dessous

Source : La FGMM valide une revalorisation salariale des I&C de la Métallurgie pour 2019 – CFDT FGMM

Bulletins de salaire -Salariés du privé : fin des cotisations salariales d’assurance chômage | service-public.fr

Les cotisations salariales pour l’assurance chômage des employés du privé disparaissent au 1er octobre 2018. Cela va donc se traduire sur les bulletins de salaire par une hausse du salaire net touché à la fin du mois.

Pour lire l’article complet, cliquer sur le lien ci-dessous.

Source : Bulletins de salaire -Salariés du privé : fin des cotisations salariales d’assurance chômage | service-public.fr

Négociations à l’AFPI Bretagne, le centre de formation continue de l’UIMM Bretagne

Ce 29 mai-18, la section CFDT AFPI Bretagne a obtenu la signature d’accords NAO et d’intéressement incluant les mesures suivantes :

  • Suite à l’obtention d’une prime d’intéressement et d’une participation cumulés d’environ 1500 € nets / salarié à temps plein (ETP), une « rallonge » de sur-intéressement de 1200 € a été négociée pour porter le tout à 2700 € nets / ETP ;
  • Augmentation générale des salaires de 1,5% avec un talon de 25 € bruts, et avec effet rétroactif au 1er janv-18 ;
  • Passage des tickets-restaurants de 6,5 € à 7 € ;
  • Reconnaissance de la durée légale de la journée de solidarité à 7 heures prélevées et non plus 7,8 (usage que la direction avait toujours maintenu depuis 2003 en dépit de ses obligations).

Ces résultats ne doivent pas faire oublier l’âpreté du bras de fer avec la direction qui affirmait dès sa première proposition de 2000 € de prime globale, n’avoir aucune marge de manœuvre pour faire mieux, mais ces limites ont pu être repoussées deux fois au cours de la négociation !

Pour obtenir ces résultats, la section CFDT de l’AFPI Bretagne a notamment fait valoir les efforts toujours croissants consentis par les salariés ces dernières années, quand par exemple les recrutements n’ont pas évolué proportionnellement à la progression de l’activité.

Une nouvelle négociation QVT (Qualité de Vie au Travail) se prépare pour la rentrée, où les thèmes du bien-être au travail et de l’intensité de travail, seront bien sûr au rendez-vous.