Fonderie de Bretagne : sonnés mais pas KO !

Après 8 mois d’ échanges, de réflexions et de débats, la Direction a décidé, avec
brutalité, de ne retenir que la pire des options à savoir la recherche d’un repreneur.
Tout ça pour ça !
La question d’un tel retournement de situation reste posée, au -delà d’une sensation
partagée par tous les salariés entre trahison et manque de respect profond !

Pour lire le communiqué complet, cliquez sur le lien ci-dessous.