Négociations à l’AFPI Bretagne, le centre de formation continue de l’UIMM Bretagne

Ce 29 mai-18, la section CFDT AFPI Bretagne a obtenu la signature d’accords NAO et d’intéressement incluant les mesures suivantes :

  • Suite à l’obtention d’une prime d’intéressement et d’une participation cumulés d’environ 1500 € nets / salarié à temps plein (ETP), une « rallonge » de sur-intéressement de 1200 € a été négociée pour porter le tout à 2700 € nets / ETP ;
  • Augmentation générale des salaires de 1,5% avec un talon de 25 € bruts, et avec effet rétroactif au 1er janv-18 ;
  • Passage des tickets-restaurants de 6,5 € à 7 € ;
  • Reconnaissance de la durée légale de la journée de solidarité à 7 heures prélevées et non plus 7,8 (usage que la direction avait toujours maintenu depuis 2003 en dépit de ses obligations).

Ces résultats ne doivent pas faire oublier l’âpreté du bras de fer avec la direction qui affirmait dès sa première proposition de 2000 € de prime globale, n’avoir aucune marge de manœuvre pour faire mieux, mais ces limites ont pu être repoussées deux fois au cours de la négociation !

Pour obtenir ces résultats, la section CFDT de l’AFPI Bretagne a notamment fait valoir les efforts toujours croissants consentis par les salariés ces dernières années, quand par exemple les recrutements n’ont pas évolué proportionnellement à la progression de l’activité.

Une nouvelle négociation QVT (Qualité de Vie au Travail) se prépare pour la rentrée, où les thèmes du bien-être au travail et de l’intensité de travail, seront bien sûr au rendez-vous.