Nokia Lannion : débrayage contre le nouveau plan de suppression d’emplois

À l’appel de l’intersyndicale CFDT, CFE-CGC, CGT, plus de 200 salariés du site Nokia à Lannion se sont mobilisés ce mardi 5 février pour montrer leur opposition au nouveau plan de suppression d’emplois annoncé il y a deux semaines par la direction du Groupe.

Alors que le PSE 2017 n’est pas encore terminé, ce sont 54 postes supplémentaires dans les fonctions Support qui sont menacés, sur un total de 408 en France.

Dans un tract distribué ce même jour, la CFDT rappelle la justification pitoyable de ces nouvelles suppressions d’emploi et dénonce la brutalité des annonces faites par la direction du Groupe, qui s’assoit sur les engagements qu’elle avait pris devant le Gouvernement français, peu de temps après le rachat d’Alcatel-Lucent  en 2016.

L’intersyndicale, avec l’appui des salariés, entend une nouvelle fois mettre tout en œuvre pour sauver le maximum d’emplois.

Les salariés se sont rassemblés à l'entrée du site