Stocamine : la CFDT demande la réversibilité des déchets dangereux entreposés près de la plus grande nappe phréatique d’Europe

L’Union Mines Métallurgie d’Alsace CFDT vient d’écrire une lettre au président Macron, aux dirigeants d’Allemagne et de Suisse pour exiger le respect des engagements pris par l’État français lors de l’enfouissement dans les entrailles du site de l’entreprise Stocamine à Wittelsheim (Haut-Rhin) de déchets dangereux (amiante, mercure, chrome, arsenic).

Pétition CFDT à signer sur : https://www.change.org/p/du-poison-menace-la-plus-grande-nappe-phr%C3%A9atique-d-europe-pour-le-retrait-des-dechets

Pour lire l’article complet, cliquez sur le lien ci-dessous :